6. La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines)

Journal of Interdisciplinary History of Ideas, Jan 2017

Manuela Albertone

A PDF file should load here. If you do not see its contents the file may be temporarily unavailable at the journal website or you do not have a PDF plug-in installed and enabled in your browser.

Alternatively, you can download the file locally and open with any standalone PDF reader:

http://www.ojs.unito.it/index.php/jihi/article/viewFile/1971/1764

6. La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines)

Journal of Interdisciplinary History of Ideas 0 - Section 5 : News & Notices - La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines) 1 La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines) 4. Review-Interview with Stephen Gaukroger (C. Wolfe) Section 5: News & Notices 6. La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines) (M. Albertone) 7. Activities of the GISI | Les activités du GISI (2017) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . GISI , Gruppo Interdisciplinare di Storia delle Idee (Università di Torino) (http://www.gisi.unito.it). D publicaines » a officiellement lancé à l’Ecole normale supérieure de u 24 au 25 novembre 2016 le colloque international : « Modernités réParis le Centre européen des études républicaines de l’Université Paris Sciences et Lettres, qui a pour vocation d’encourager les recherches ayant pour objet les théories de la République, l’histoire des idées et des doctrines républicaines, les pratiques politiques spécifiques à l’oeuvre dans les systèmes républicains, l’histoire des expériences politiques républicaines, sur la longue durée et dans une perspective internationale et interdisciplinaire. Se sont retrouvés, selon les mots d’Olivier Christin, directeur du Cèdre, « les meilleurs spécialistes : philosophes, sociologues, historiens, économistes, politistes venus des horizons les plus divers, et conviés à explorer les richesses et les promesses des traditions intellectuelles et des expériences historiques des républicanismes ». L’ambition du nouveau centre de recherche est de surmonter les divisions disciplinaires, en alimentant aussi des réflexions méthodologiques qui puissent apporter des contributions originelles à la question républicaine, dans sa dimension culturelle et civile, en repensant par la mobilisation conjointe de l’analyse conceptuelle, des sciences politiques contemporaines, de la sociologie politique, de l’histoire, des sciences juridiques et économiques les notions fondamentales et les enjeux contemporains permettant d’envisager ce que peut être un idéal républicain au XXIᵉ siècle : l’éducation, les biens communs, la place des minorités, la parité, la participation politique. Le Cèdre se donne comme objectif de faire de la question républicaine un sujet central des sciences humaines et sociales, qui touche des enjeux actuels et ambitionne de s’adresser aussi, au-delà des milieux académiques, aux étudiants, aux enseignants et à un plus vaste public. Sans désavouer la spécificité française et l’apport de l’histoire de la France à partir de la révolution française, les créateurs du centre visent à une approche comparatiste et transnationale, attentive aux transferts culturels et politiques, afin de ne pas renfermer l’idée de république dans la tradition française, en remontant à l’héritage historique des républiques italiennes et suisses, du Moyen âge à la Renaissance, et à circulation atlantique des idées et des hommes, qui aboutit en Amérique à la création de la première république moderne. La fondation de la coopération scientifique est assurée par les grands axes de la recherche proposés par son Conseil scientifique (Manuela Albertone, Olivier Christin, Jean-Paul Delahaye, Christopher Hamel, Thomas Maissen, Maurice Olender, Vincent Peillon, Philippe Portier, Pierre Rosanvallon, Quentin Skinner, Ilaria Taddei, Laurent Tissot, Anne Verjus, Frederic Worms). Une politique de publication vise à constituer une bibliothèque républicaine de textes classiques. Parmi les priorités du Cèdre se place aussi la création d’un séminaire périodique destiné aux jeunes chercheurs, aux doctorands at aux étudiants, en profitant notamment des partenariats internationaux. A l’occasion du Colloque inaugural, deux conventions de coopération scientifique et pédagogique ont été signées entre le Cèdre, l’Institut historique allemand et le Département d’Etudes historiques de l’Université de Turin. La collaboration avec le GISI répond à la vocation interdisciplinaire des deux institutions. Dans cette perspective le colloque internationalLes Métamorphoses de la représentation (Langages et pratiques politiques à l’Époque moderne), qui a eu lieu à Turin le 10-12 novembre 2016 a été la première expression de cette coopération. 1. Next year: Philosophy and Geography ( M. Albertone , S. Mammola , E. Pasini , E. Sferrazza Papa) 2. Exit , Voice, and Loyalty: Responses to the Decline of the Catholic Church in Early Modern Italy (E . Belligni) 3. Multicultural Origins of the Americas: Education in the New Spain (V. Aspe Armella) 5. Book Reviews and Notices (J . Regier, L. Randone , J.P. Marjanen , S. Gino , E. Pasini )


This is a preview of a remote PDF: http://www.ojs.unito.it/index.php/jihi/article/viewFile/1971/1764

Manuela Albertone. 6. La création du Cèdre (Centre européen des études républicaines), Journal of Interdisciplinary History of Ideas, 2017, DOI: 10.13135/2280-8574/1971